nettoyage clermont-ferrand et puy de dome, entretien, ramonage - entreprises, tertiaire, syndics et particuliers

Conseils et précautions

ampoule_energie.jpg
 Aérer régulièrement votre habitation
 N'obstruez pas les aérations basses et hautes
 Eviter d'utiliser les appareils de combustion au ralenti
Des précautions simples

En plus d'un entretien régulier, des précautions simples permettent de limiter fortement les risques d'intoxication au monoxyde de carbone :
L'utilisation au ralenti d'un appareil de chauffage à combustion possède de nombreux inconvénients :
 La fumée s'évacuant plus lentement, elle encrasse naturellement beaucoup plus vite les conduits d'évacuation en produisant une fumée tourbillonnante.
 Du fait de l'appel d'air moins important, la fumée est moins facilement aspirée vers le haut et comme il faut bien qu'elle sorte quelque part...
 Pour les appareils de chauffage au bois, la combustion étant plus lente elle est beaucoup plus difficile à réaliser complètement et le taux de pollution rejeté est ainsi significativement plus important. Les appareils récents maîtrisent en partie ce problème avec la double combustion, mais dans tous les cas les fabricants préconisent de ne pas surévaluer la puissance d'un appareil de chauffage au bois afin que son utilisation au ralenti ne soit pas le fonctionnement principal.
Que ne faut-il pas brûler ?

Eviter les résineux, sapin, planches, palettes, mais aussi et surtout les contreplaqués et plus généralement les produits traités dont la combustion va non seulement encrasser votre installation mais aussi rejeter des produits polluants et toxiques.

Fuyez aussi le bois vert (fraichement coupé). Non seulement son rendement est au moins 2 fois inférieur par rapport au bois sec car une grande partie de l'énergie est utilisée pour l'évaporation de l'eau - qui peut représenter jusqu'à 50% de son poids - mais en plus cette combustion produit une suie brillante, le goudron.
Que faut-il brûler ?

Du bois sec et propre. Le séchage est plus efficace à l'extérieur dans un endroit ventilé et sous abris.  Sans locaux adéquats on peut envisager de le protéger par une bâche en plastique en prenant soin de laisser les cotés ouverts. Dans ces conditions favorables le délai peut être d'un an pour obtenir un bon bois de chauffage. Sinon compter deux ans. Plus d'information à ce sujet chez ce spécialiste du chauffage bois situé à Clermont-Ferrand.
Quel appareil utiliser ?

De préférence un appareil récent. Les appareils récents (de qualité) bénéficient de normes de sécurité renforcées en ce qui concerne l'étanchéité des appareils et le taux de pollution des fumées rejetées et possèdent un meilleur rendement.

Les progrès ont été particulièrement sensibles pour les systèmes de chauffage au bois. Par rapport à d'anciens appareils qui avoisinaient les 60% de rendement, les poêles à bois récents bien conçus ont un rendement d'environ 80% pour les poêles à bûches et de 90% pour les poêles à granulés. Par ailleurs la diminution du taux d'émission des polluants à été pratiquement décuplée. L'achat d'un appareil neuf peut donc être envisagé dans certains cas, car tout en étant plus sécurisé et moins polluant il sera facile à rentabiliser de part ses meilleurs performances et par la possibilité d'obtenir sous certaines conditions, un crédit d'impôt.